Prochain concert : mercredi 9 mai 2018

Concierto del Fuego

Billetterie en ligne

Envie de soutenir l'OSEL ? Procurez-vous une place Mécène pour notre prochain concert ! Plus d'informations

Après avoir affronté les steppes de la Russie tsariste et communiste lors de son précédent concert, l’OSEL prend à présent le cap de l’Amérique du Sud, de l’Amérique centrale et du monde hispanique en général pour vous présenter un programme aux couleurs chatoyantes dont le rythme endiablé ne manquera pas de vous conquérir !

Au programme, un florilège de morceaux issus d’un répertoire musical trop méconnu qui est cependant remis en valeur depuis quelques années grâce à l’initiative de Gustavo Dudamel — le très célèbre chef d’orchestre vénézuélien dont l’OSEL a proposé le nom pour la remise d’un titre de docteur honoris causa par l’UCL en 2019 ! De l’Argentine au Mexique en passant par Cuba, l’OSEL vous entrainera donc dans un périple musical qui ne manquera pas de vous surprendre et vous ouvrira les portes d’un « nouveau monde » musical trop souvent oublié.

Plusieurs compositeurs seront mis à l’honneur durant cette soirée du 9 mai. En premier lieu, Astor Piazzolla et son concerto « Hommage à Liège », adapté pour accordéon et flûte et interprété par les solistes Christophe Delporte et Marc Grauwels — concerto dont la première avait été effectuée en 1985 par le compositeur avec l’Orchestre Philharmonique de Liège ! —, ainsi que son célèbre Libertango. Ensuite, Arturo Márquez et sa Danzon 2 ainsi que sa Conga del fuego nuevo, devenue un classique indémodable de l’OSEL et José Pablo Moncayo avec son Huapango, pièce orchestrale exigeante qui met tant en valeur le brillant des cuivres que le lyrisme des cordes et des bois.

Certains compositeurs venus d’ailleurs se sont également penchés sur le répertoire musical hors du commun de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud, au premier chef desquels on peut citer George Gershwin dont l’OSEL interprétera la grandiose Ouverture cubaine. Enfin, pour rester dans le monde hispanique tout en élargissant l’horizon du concert — et en en profitant pour faire un clin d’œil aux deux dernières représentations de l’orchestre, respectivement consacrées à la musique russe et à la musique du bassin méditerranéen —, l’OSEL présentera sa version du Capriccio espagnol de Rimski-Korsakov où les instruments solistes se succéderont pour faire étalage de toute leur virtuosité !

Pour toutes ces raisons, ne perdez plus une seconde et réservez votre place pour notre concert (attention : nous devons régulièrement refuser du monde à l’entrée, veillez donc à ne pas trop tarder pour effectuer votre réservation ;-) !).